Digital Xchange : des groupes de discussions publics sur l’impact de la numérisation dans nos sociétés

Le mercredi 29 juin a eu lieu à Sierre, dans les locaux du Swiss Digital Center, le Digital Xchange focus group avec pour thème : « Comment bien se préparer à la vague numérique ? ». Les services des entreprises et des collectivités se digitalisent rapidement et des questions de fonds émergent, notamment celle de la fracture et de l’inclusivité numériques. C’est en partageant les idées, les pratiques et les expériences que Digital Xchange répond aux défis posés par la numérisation croissante de nos sociétés. digitalswitzerland, le Swiss Digital Center et la HES-SO Valais-Wallis ont accueilli une quarantaine de citoyennes et citoyens pour ouvrir des groupes de discussions qui ont mené à des propositions de solutions concrètes pour lutter contre la fracture numérique et favoriser l’inclusivité.

 

Digital Xchange : des entités nationales, cantonales et régionales co-organisatrices

La Fondation digitalswitzerland est une entité politiquement neutre visant à ancrer la Suisse comme un centre mondial de premier plan pour l’innovation numérique. Elle se compose principalement de partenaires issus du monde universitaire, d’organisations publiques et d’ONG, et fournit un forum ouvert, indépendant et neutre pour débattre et aborder les questions liées à la transformation numérique. Le Swiss Digital Center s’appuie sur un écosystème visant à développer l’entrepreneuriat, à créer des synergies avec les compétences technologiques du site et à réaliser de la recherche appliquée en digitalisation des services dans les domaines de l’Industrie 4.0, du E-Government, de l’E-Tourisme, de l’Energy digital services et de la E-santé. Grâce à ses 11 filières de formation Bachelor HES, 2 filières de formations ES et 9 instituts de recherche, la HES-SO Valais-Wallis représente un véritable pôle de compétences et d’innovations, préparant les étudiant·es au monde du travail, contribuant au développement économique et social ainsi qu’à la création d’emplois dans le canton. Les trois entités ont souhaité organiser en terre valaisanne des groupes de discussion Digital Xchange pour permettre à la population de débattre autour de la numérisation.

 

Groupes de discussions : un fonctionnement participatif

La soirée a débuté par les présentations effectuées par deux expert-es de la HES-SO Valais-Wallis, à savoir Madame Natalie Sarrasin, Professeure et Monsieur Florian Bürki, Assistant de recherche. Des médiateur-trices ont ensuite animé des tables réunissant cinq à six personnes qui ont partagé leurs expériences personnelles en lien avec la numérisation et la digitalisation de nos sociétés. De l’utilisation personnelle aux possibilités professionnelles offertes par les technologies, chacun-e a pu faire part de son rapport au numérique. Les participant-es se sont ensuite dirigé-es vers d’autres tables en prenant soin de mélanger les groupes pour discuter des craintes et des espoirs suscités par les technologies de l’information. Surveillance, obsolescence programmée, impossibilité à se déconnecter, perte de maîtrise ou encore accélération des changements ont été relevés dans le domaine des craintes. Mais la numérisation offre également des opportunités qui génèrent de l’espoir : ouverture sur le monde, accès à la connaissance, résolution de problèmes insolubles et augmentation du partage et des échanges. Finalement, les participant-es ont poursuivi la soirée à une troisième et dernière table pour proposer des solutions concrètes aux problématiques de fracture et d’inclusivité numérique. Trois axes ont été retenus : créer des technologies qui répondent à des besoins en les recentrant sur l’humain, ouvrir l’accès à ces technologies par l’entraide, la formation et la mise sur le marché de solutions open source et enfin établir des garde-fous réglementaires et politiques pour prévenir les abus et encadrer le processus de numérisation de la société. 

 

Une thématique d’importance : fracture et inclusion numérique

Si la transformation numérique a commencé il y a 20 ans, nous sommes aujourd’hui conscient-es de sa vitesse et de sa transversalité. La numérisation domine tous les secteurs de la société et la pandémie mondiale a encore accentué sa rapidité. Toutefois, elle a également révélé des inégalités numériques importantes résultant de différences entre les personnes en termes de compétences, d’aptitudes, de moyens et d’utilisation du numérique. Les exigences en matière de compétences numériques évoluent constamment et pour être attractif-ve sur le marché du travail, s’intégrer socialement et culturellement, l’utilisation du numérique est une condition sine qua non. Pour cela, il est nécessaire de définir et de généraliser une formation adéquate permettant d’acquérir un ensemble approprié d’usages garantissant une utilisation sûre et bénéfique des technologies numériques pour l’ensemble de la population. digitalswitzerland utilisera les résultats de ces ateliers participatifs ayant eu lieu dans toute la Suisse lors d’une journée de travail prévue le 5 septembre à Berne et qui réunira des personnes du monde politique, économique, associatif et académique. Les préoccupations de la population seront ainsi directement relayées à celles et ceux qui façonnent le paysage numérique de demain.

Voir d'autres actualités

L’eGov Innovation Center est un centre de compétences en cyberadministration réunissant des acteurs privés, publics et académiques. Rayonnant dans…
La prochaine Swiss Digital Conférence aura lieu le vendredi 27 janvier 2023 au Swiss Digital Center de Sierre. Des…
L’agence web créative MAXIDIGI s’est installée au sein du Swiss Digital Center à Sierre. MAXIDIGI est une entreprise suisse…