La recherche appliquée souhaite améliorer la réadaptation des victimes d’un AVC

Dans son nouveau programme national Flagship Initiative qui soutient 15 projets de recherche collaboratifs innovants, Innosuisse a approuvé 3 vastes projets dans lesquels la Haute Ecole de Gestion est impliquée au travers de l’Institut informatique. Pour mieux comprendre en quoi ce projet peut impacter la vie des patientes et des patients victimes d’un AVC, Henning Müller, Professeur et chercheur au sein de l’institut, répond à quelques questions concernant le projet interdisciplinaire SwissNeuroRehab.

En quoi consiste le projet SwissNeuroRehab ?

Le projet SwissNeuroRehab vise à développer un nouveau modèle de neuroréhabilitation tout au long du continuum de soins, de l’hôpital au domicile. Le projet est dirigé par le Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) et se concentrera sur les accidents vasculaires cérébraux, les lésions cérébrales traumatiques et les lésions de la moelle épinière. Grâce au partenariat entre les hôpitaux universitaires, les centres de recherche, les cliniques de neuroréhabilitation, les thérapeutes et l’industrie, SwissNeuroRehab combine les meilleures approches disponibles pour la neuroréhabilitation avec les nouvelles méthodes numériques et technologiques pour créer des programmes thérapeutiques innovants et efficaces adaptés aux besoins individuels des patient.es et de leurs familles.

Qu’est-ce qui a motivé le dépôt du projet SwissNeuroRehab ?

La HES-SO Valais dirige le sous-projet relatif à la plateforme de gestion des données. L’impact des accidents vasculaires cérébraux et des lésions cérébrales traumatiques sur l’individu et la société est important et plusieurs entreprises sont actives dans ce domaine, mais il semble qu’une grande partie de la réadaptation ne soit pas encore entièrement basée sur les données. Ce constat et l’important potentiel du marché nous ont conduits à soumettre ce projet.

Comment ce projet peut impacter positivement la vie des patient.es victime d’un AVC ?

De nombreuses personnes sont victimes d’un AVC qui a un impact massif sur leur qualité de vie. Actuellement, le traitement et la réadaptation optimal(e) pour un.e patient.e victime d’un AVC n’est pas entièrement clair. Le projet devrait permettre d’acquérir des données standardisées qui optimiseront les étapes du traitement et de la réadaptation de manière personnalisée.

Voir d'autres actualités

En partenariat avec Agridea qui en est le principal sponsor, The Ark, Swiss Digital Center et Opendata.ch, l’Institut informatique…
Le Swiss Digital Center incarne la stratégie cantonale valaisanne en lien avec la digitalisation. Pour matérialiser cette intention, le…
Le Digital Xchange groupe de discussion s’inscrit dans la série de groupes de discussion publics “digital Xchange”, organisée par…