Les résultats de l’enquête du Groupe T2i sur la digitalisation des entreprises en Suisse romande.

Résultats de l’enquête DigITalisation22 : quelles sont les pratiques IT des organisations en Suisse romande ?

Cet automne, le Groupe T2i en partenariat avec Cisco, a souhaité prendre le pouls des personnes actives en Suisse romande sur les questions relatives à la transformation digitale. 318 professionnels actifs – collaborateurs, responsables informatiques et directeurs d’opérations – ont participé à ce sondage en ligne entre septembre et octobre 2022. Les résultats ont été analysés pour en ressortir les éléments-clés parmi des questions relatives à la transformation digitale telles que :

  • Comment la transformation digitale est-elle appréhendée aujourd’hui ?
  • Quels équipements (desktop/mobile devices) accaparent le plus d’attention ?
  • Les compétences IT sont-elles accessibles en interne et/ou en externe ?
  • Quelle priorité accorder à chaque projet IT ?

Disponibilité des compétences IT

Les ressources informatiques nécessaires aux déploiements des activités d’une organisation ne sont pas toujours disponibles en interne. Plus de 7 organisations sur 10 confirment avoir fait appel à des compétences IT hors de leurs équipes de collaborateurs, soit en suivant un modèle d’externalisation complète, soit en combinant des solutions d’outsourcing à leurs équipes techniques.

À noter qu’un quart des répondants (25,5%) ont exprimé la volonté de garder la maîtrise des compétences IT en interne.

Un environnement professionnel de plus en plus mobile

À en juger par l’équipement qui nous accompagne au quotidien, notre lieu de travail bouge. Les appareils portables, laptop et smartphone en tête – sont devenus la norme, alors qu’ils constituaient de meilleures alternatives aux desktops et autres téléphones fixes il y a trois ans. Quant à l’utilisation des visioconférences, elle s’est largement répandue.

Cette étude a également relevé que de nouveaux usages ont émergé autour des technologies de l’information. La majorité des organisations romandes laisse place à des prestataires externes, en complément ou à la place des compétences informatiques en interne. A l’échelle de la direction, les réponses aux cyber-risques figurent désormais aux premières places des investissements IT à considérer. 

Pour en savoir plus sur la numérisation des entreprises publiques et privées en Suisse romande, Groupe T2i a édité le livre blanc DigITalisation22, disponible en téléchargement.

Lien vers l’article complet du Groupe T2i disponible sur leur site web : DigITalisation des organisations en Suisse romande

Source : Groupe T2i

Voir d'autres actualités

Digitaliser certaines tâches « métiers », grâce à un logiciel de type ERP : c’est le cœur de l’activité de la PME…
Basée à Martigny et spécialisée dans le développement de solutions avancées d’intelligence artificielle (IA) pour le secteur agricole, la…
Économiser de l’énergie est un enjeu crucial tant sur le plan du changement climatique qui nous affecte que sur…