Nomination d’un nouveau directeur général et annonce d’une levée de fonds pour la start-up 3D2cut

Basée à Martigny et spécialisée dans le développement de solutions avancées d’intelligence artificielle (IA) pour le secteur agricole, la start-up 3D2cut annonce la nomination de Michael De Vivo en tant que nouveau CEO. Cette prise de fonction intervient à un moment clé pour la société, qui se prépare à lancer une première levée de fonds dans le but d’industrialiser sa technologie dédiée à l’optimisation de la taille de la vigne par l’IA.

Avant de rejoindre l’entreprise, Michael De Vivo, 40 ans, a co-fondé et dirigé la scale-up depsys, reconnue et active à l’échelle internationale. Son expérience et son leadership, ayant mené la jeune entreprise à une acquisition réussie par un grand groupe international en 2022, sont des atouts précieux pour 3D2cut. La société envisage son avenir avec ambition, se positionnant comme un acteur de transformation dans le secteur agritech.

« Rejoindre 3D2cut et travailler aux côtés d’ingénieurs hors pair et de pionniers dans le domaine de la taille respectueuse des plantes est une opportunité exceptionnelle, explique Michael De Vivo. La technologie développée par 3D2cut est promise à un avenir brillant, non seulement dans la viticulture mais aussi pour d’autres cultures telles que les arbres fruitiers. »

Une levée de fonds stratégique

Après plus de deux ans de développement, un million de francs investis et le dépôt de brevets sur trois continents, les fondateurs ont décidé d’accélérer le développement commercial de l’entreprise. Une levée de fonds – Seed Round – est prévue pour soutenir cette ambition, qui peut s’appuyer sur le réseau international du groupe Simonit & Sirch.

Marco Simonit, fondateur du groupe Simonit & Sirch, salue les compétences de Michael De Vivo : son expérience dans la gestion de start-ups technologiques à succès sont essentielles. Je suis convaincu que la technologie révolutionnaire de 3D2cut aura un impact significatif en améliorant les opérations de taille. »

De son côté, Philibert Frick, co-fondateur et président de 3D2cut, partage son optimisme quant à l’avenir de la start-up : « Voir notre projet progresser et susciter un vif intérêt au-delà des frontières suisses est très encourageant. Nous sommes confiants dans les innovations à venir et dans notre capacité à répondre à un besoin crucial et jusqu’alors inassouvi. »

À propos de 3D2cut

3D2cut ambitionne de révolutionner le monde de la taille – surtout des vignes – grâce à des technologies de pointe basées sur l’IA. La solution développée vise à améliorer la qualité et l’efficacité de la taille, réduisant ainsi la mortalité des plantes et prolongeant leur durée de vie, tout en générant des bénéfices financiers significatifs pour ses clients. Promouvoir une pratique de la taille saine et contribuer à un avenir plus durable et productif, voici la mission que s’est donnée la jeune entreprise. Elle bénéficie du soutien de la Fondation The Ark, ainsi que de l’expertise technologique de l’institut de recherche Idiap.

Source: communiqué de presse

Voir d'autres actualités

Digitaliser certaines tâches « métiers », grâce à un logiciel de type ERP : c’est le cœur de l’activité de la PME…
Économiser de l’énergie est un enjeu crucial tant sur le plan du changement climatique qui nous affecte que sur…
Dans le cadre des magazines thématiques Hespresso, la HES-SO Valais Wallis a rédigé l’article ci-dessous sur Calixte Mayoraz, ingénieur…