Trois étapes pour bien débuter avec l’industrie 4.0 dans votre entreprise

L’industrie 4.0 n’est pas toujours facile à implémenter dans les entreprises. « La révolution ne peut se faire que lorsque l’on met une série de technologies au service d’une problématique que l’on a identifiée », précise Moundir Rachidi, partenaire et directeur du Boston Consulting Group. Ce dernier, qui s’exprimait lors de la Swiss Digital Conférence de Sierre, propose une méthode en trois étapes pour bien débuter dans le déploiement de l’industrie 4.0 et des technologies qui lui sont associées. 

Au-delà de la méthode décrite ci-après, il est vital de changer l’état d’esprit dans l’entreprise, en travaillant sur un mode itératif, jusqu’à obtenir le résultat que l’on veut. « Et il est important que la technologie soit exclusivement au service de la performance et de la différenciation par rapport à la concurrence », précise Moundir Rachidi. 

Pour que cela marche, il faut lancer le processus en trois étapes, selon Moundir Rachidi.  

1. Boosters : les initiatives et technologies permettent ici d’aiguiser les appétits au niveau des équipes opérationnelles. Cela n’aura pas beaucoup d’impacts, vu que les technologies sont confinées à une petite partie de la production et que cela résout uniquement des problèmes ciblés. « C’est une première sensibilisation au sein de l’entreprise ».   

2. Entités d’excellence : dans cette étape, l’idée est de prendre une entité complète, par exemple un site industriel. On fixe une ambition difficile à atteindre et on se demande globalement comment intégrer aux mieux toutes les technologies possibles et utiles. « C’est ainsi un peu votre usine ou projet pilote qui permet de démontrer que c’est faisable ». 

3. Déployer : cette troisième phase permet d’appliquer cela à toute l’entreprise. Il y a là un questionnement à se poser sur les compétences nécessaires, l’organisation à mettre en place, les partenaires à activer ou le suivi des performances. 

Ces trois étapes, progressives, fonctionnent bien, selon les expériences faites par le Boston Consulting Group dans des usines aux quatre coins du monde. 

En Valais également, l’industrie 4.0 peut être implantée, notamment grâce aux compétences réunies dans le Swiss Digital Center. Informations sur www.swissdigitalcenter.ch 

Propos recueillis le 28 janvier 2022, à l’occasion de la Swiss Digital Conférence  
Crédit photo : Vaclav / Unsplash

Voir d'autres actualités

En partenariat avec Agridea qui en est le principal sponsor, The Ark, Swiss Digital Center et Opendata.ch, l’Institut informatique…
Le Swiss Digital Center incarne la stratégie cantonale valaisanne en lien avec la digitalisation. Pour matérialiser cette intention, le…
Le Digital Xchange groupe de discussion s’inscrit dans la série de groupes de discussion publics “digital Xchange”, organisée par…